Header

Logo MyGoodZik
          

NEWZ   •   CHRONIKS   •   INTERVIEWS   •   CONCERTS   •   VIDEOCLIPS   |  LE SON DU JOUR   •   NEURASTEZIK   •   PAPYSTYLE   |  MY (GOOD) ZIKEURS

Site player

31/05/2009

The Popopopops : Interview Art Rock


Dans cette vague de jeunes groupes de jeunes élevés au rock, souvent adeptes du copier-coller, 5 mecs décomplexés ont su apporter un brin de fraîcheur pop totalement assumée. Sur ArtRock, on a rencontré Victor, Vincent, Guillaume, Simon & Léonard, chauds comme la braise en cette fin d'après-midi, dans une salle couleur barbe-à-papa sous acide qui leur allait très bien.
Allez, clap

MGZ : Chez My(Good)Zik, on aime beaucoup le (bon) hip-hop. Pour des rockers comme vous, la référence à JoeyStarr et KoolShen n'est pas trop dur à porter à force? (ndr: "à base de popopopop, et pour le hip-hop, je développe…", célèbre phase du Suprême NTM)
The Popopopops : Nan, ça va… Des fois on se fait taper dans la rue parce que les gens disent qu'on dénature le rap français. Sinon c'est cool. (rires)


MGZ (à tous sauf au chanteur) : Pas trop difficile pour les autres d'entendre toujours "Viiiiiiiiiictooooor" ou "Victor il est trrrrroooooooop beau" ?
The Pops : vu que seule sa copine le dis, ça va…
Victor : Même ma copine ne le dis pas ! Elle a un minimum de respect et de savoir-vivre… C'est d'autres filles qui disent ça… (silence gêné: les autre continuent de le chambrer derrière)… c'est vrai… ça arrive… en fait à chaque concert… mais il ya aussi des filles qui crient le nom de Vincent… de Guillaume… de Léonard………… (tout le monde regarde Simon et éclate de rire)

MGZ : l'Album de 2008 ?
The Pops (qui s'entre-déchirent pendant 2 vraies minutes, hésitants entre MGMT — qui n'est pas de 2008, l'un d'eux finira même par prendre le micro de la salle pour se faire entendre : "MGMT c'est 2007" — TV On The Radio et leur choix final) : The Whitest Boy Alive, Rules !
MGZ : nickel, on en avait parlé dans nos pages.

MGZ : Des projets ?
The Pops (tout le monde reprend son sérieux) : On va sortir "Dance Tonight" en digital le 24 juin, en collaboration avec Azimuth production. Donc promo, tournée des festivals… Et puis cet été c'est compo pour pouvoir réenregistrer dès que possible. Voir la réponse du public aussi…

MGZ : Alors justement, depuis notre première rencontre (ndr: j'avais réalisé des visuels pour leur maxi promo), il y a un an, le répertoire n'a pas changé.
The Pops : tu sais, ça nous fait pas obligatoirement kiffer de jouer toujours les mêmes choses, mais en même temps c'est Notre répertoire, on commence, et puis entre le moment où tu nous as rencontré et aujourd'hui, on a beaucoup appris, on a fait les Transmusicales, et jusqu'à maintenant on avait jamais fait une chanson aussi professionnelle.
Victor : Attends! Tu sais, on a 18 piges, on vit tous chez nos parents !

MGZ : Donc vous avez réenregistré Dance Tonight, ça se comprend, c'est tubesque!
Et à ce propos, vous travaillez comment entre vous?
The Pops : Tout le monde compose. Souvent quelqu'un ammène le base, et puis on construit couche par couche autour de ça. Les paroles viennent ensuite, on peut les écrire ensemble ou pas… C'est vrai qu'en ce moment c'est quand même pas mal Victor qui apporte des compos fraîches.
Victor : Il y a d'ailleurs de gros problèmes d'égo par rapport à ça… (rires)

MGZ : On va pas vous retenir trop longtemps. Dernière question : c'est pas trop dur de rester en promo ici alors qu'à une centaine de mètres il y a Cold War Kids qui jouent?
(ndr: c'est une blague, le set des californiens ne commence que 15 mn plus tard)
Victor : Attend, ils jouent, là ? (Les gars sont à 2 doigts de se lever) Faut y aller !
Simon : Mais il est pas 20 heures !? C'est pas possible. (comprenant qu'on blague, ils se détendent)
MGZ : Bon, ils sont à l'affut. On va les laisser tranquille…

Victor : C'est bon? Tu veux pas une petite chanson a cappella ?
MGZ : (en lui montrant notre super matériel de prise de son : le téléphone de Ben) Nan, on va pas gâcher…
The Popopopops : et bien bisou alors ! À plus…!


Le concert du soir était vraiment bon, mais ça, c'est une autre histoire.

-/// Mat&Ben \\\-

30/05/2009

Art Rock LIVE >> un vendredi soir


Hier a été douloureux…
Sous une chaleur exceptionnelle et un soleil radieux (juste pour faire mentir les légendes sur la Bretagne), le besoin d'hydratation s'est fait ressentir trop tôt en fin d'après-midi. Dur…

Après un début de show (décevant) de Get Well Soon, une interview des Popopopops, on retourne à Poulain-Corbion voir Cold War Kids que j'ai largement préféré sur scène que sur disque. Un bon set, plein d'énergie, du rock puissant, une voix habitée… Vraiment bien.
S'enchaînent The Kooks, et là, la chute… On s'attendait à un bon concert, une pop-rock "simple" mais bien foutue, et on a le droit à un apparat de boys band modèle rock n'roll, où des petites jeunes(et moins jeunes) attroupées en trance au premier rang, chauffée comme de la braise, n'ont d'yeux que pour "Luuuuuuke" (Pritchard) et son t-shirt déchiré…
Navrant. Désolé pour les fans.

S'en suivra un bon live d'Alpha Blondy (qui nous permettra de récupérer un peu nos jambes (les balances n'étant pas faites, ou mal, on a même eu le temps de s'asseoir un peu).
Passage par la Passerelle où nous verrons The Popopopops (j'ai toujours peur d'oublier un "po") faire le show, ce qu'il font trè bien. Remarque, ils étaient déjà tellement motivés cet après-midi… Quelques super tubes en puissance qui font remonter le côté pop qui sommeille en moi, je conseille à tous. Je serai pour que Victor puisse s'auto-sampler au clavier, parce que ses nappes donnent un côté plus riches et qu'il ne jouent que peu quand il chante…
On finira enfin par un gros show (du côté de Poulain-Corbion) de Birdy Nam Nam qui finiront de casser les pattes.

Dur…
Mais tellement bon !


o— Mat&Ben —o

Zyrtek live @ Primavera Phonk


Ou : Dans la campagne espagnole, près de Tarragona...

Quand : Samedi 30 et dimanche 31 mai

Comment : Une villa, 2 soundsystems, barbecue, bar économique, restaurant, douches, espace pour camper...


Qui :

Dj’s
23 Hz - Dubstep
Alcatriz - Electro Techno
Hijak - Dubstep
Lectromind - Breaks
Lodig - Deep Techno
Marc Orion - Minimal Electro
Martin eNe - Minimal Techno
metrog - Minimal Farmcore
Monne - Electro Breaks
Mr. Gasparov - Grimey Hiphop/Wonky
Naroma - Freestyle
Natan - Electronic
NiceNoise - Electronic Ghettotech
Numaestro - Dubstep
Paula Pin - Minimal
Ron - Electro House
S.T.R.E.S.S. - Detroit Techno
Satta B - Reggae/Dancehall
Sonikgroove - Tropical
Steve + Dana - Booty Baile Funk
Subsequent - Minimal
Subsound - Dubstep

MC’s
Dana - Vocales
Sgt. Pokes - Palabras

Live
Meneo - Reggaeton Electro
CabinCrew
feat. Zyrtek + eyeScream - Histaminik Electro + Sweet Visuals
Steve Snow - Percussion

Performance
Electronic Performers - Danza
Que Enfieste la Pieza - Logo seriagrafia

Visuales y Iluminación
Oscar
Naroma
Boris

Plus d'infos : Ici!!!

29/05/2009

Naïve New Beaters : Interview Art Rock

MGZ toujours au point!
C'est donc avec un ptit peu de retard que nous arrivons à la conférence de presse organisée pour les NNBS...
L'ambiance est studieuse et un parterre (clairsemé) de médias fait son travail...
Le groupe est détendu, les blagues potaches fusent entre eux et ils finissent en nous expliquant qu'ils viennent d'écouter leur nouvel album, Wallace, dans le van en venant, histoire de connaître leur sujet!
Commençons donc alors...


MGZ:Bonsoir!
NNBS:Salut...
MGZ:Il y a pas mal de bruits autour de vous en ce moment, êtes vous conscients d'être à la pointe de la hype? En avez vous tenu compte lors de la réalisation de votre album, pour ne pas décevoir les fans de la première heure?
David Boring (chanteur):J'sais pas si c'est de la hype... Le fait est qu'on est sollicité par des médias qui ne parlaient pas de nous avant, avec un côté glamour en plus comme Elle ou Le Figaro Madame, ou même (s'adressant à Eurobélix)... Tu sais le truc que tu étais fier de montrer à tes parents?
Eurobélix (rythmiques) : L'Express!!
D.B:Ouaiiiis... Ça l'fait quand même non? Pour ce qui est de l'album, on ne savait pas trop ce que les gens attendaient, alors on a fait ce qu'on sait faire...
MGZ: Parce qu'on a eu l'occasion d'écouter quelques titres du nouvel opus et votre musique a, quand même, un peu évoluée...
E: Par rapport à Bang Bang, qui est notre morceau le plus connu, c'est sûr ouais!
D.B: Comme disait Martin (guitare) à la conf', Bang Bang c'était un morceau un peu différent des autres à l'époque...
Martin Luther B.B King: Mais attention! C'est un morceau qu'on aime toujours, il dégage une sacrée énergie sur scène...
D.B: Et puis dès qu' Eurobélix se trompe de bouton sur son clavier ça nous permet d'en faire un remix!
(rires)
M.L.B.B.K:... C'est clair que c'est un bon titre mais quand on était au mixage avec Clive (Clive Martin, producteur anglais ndlr) on se rendait compte qu'il ne collait plus avec le reste, alors que pour Live Good il n'y avait pas de problème avec nos nouvelles chansons...
MGZ: Justement, ça fait quoi de bosser avec Clive Martin?
E: C'est un mec très ouvert, il a toujours considéré les maquettes qu'on apportait avec respect, les considérants comme de véritables bases de travail, alors que d'autres souhaitaient carrément tout effacer et repartir de zéro...
D.B: Et puis c'est avec lui qu'on s'entendait le plus!
M.L.B.B.K: Il avait un côté très humain dans sa démarche qui nous a plu, peut être parce que c'est un producteur qui se met moins en avant, qui a travaillé sur des projets plus underground, moins hype comme tu disais... Ça l'intéressait vraiment de bosser avec nous pour l'aspect "découverte" de notre musique.
MGZ: Et le côté très visuel de votre musique? Quelqu'un le travaille pour vous?
M.L.B.B.K: Pas spécialement... Pour nos deux premiers clips Bang Bang et Live Good, c'est Léo (Léo le Bug, réalisateur ndlr) qui s'en est chargé. Mais on participe... On donne nos points de vues et les échanges fonctionnent car tout ça nous ressemble bien!
MGZ: Et la pochette du dernier album?
E: Ça c'est Julot Bandit qui nous la faite... Tu t'rapelles, c'est lui l'auteur de la photo avec la moto, on aime bien donc on continue a bosser avec lui.
D.B: On est partis faire un shooting à Tijuana...
E: (rires)... Mais non, c'était à Pantin!! (s'adressant au chanteur) Tu as déjà oublié les entrepôts?
D.B: mais non, c'était pour la frime...
MGZ: C'est vrai que votre look fait un peu frimeur... (rires)... Vous avez entendu parler de la presque faillite de Christian Lacroix? Allez vous en profiter pour racheter son stock de tissus bigarrés?
(rires)
D.B: C'est une super bonne idée ça!!
M.L.B.B.K: Carrément! A retenir... Merci les gars!
MGZ: Pas de quoi! Concernant l'album. C'est une nouveauté pour nous, pour vous c'est déjà de l'histoire ancienne? Quels sont vos projets à venir?
E: Déjà on va le défendre!
D.B: Haaa ouaiiis!
E: On va beaucoup tourner cet été, puis se prendre au moins 2 ou 3 jours de vacances...
D.B: Et puis après on espère quand même en faire un deuxième!
(rires)
MGZ: Pourquoi pas une B.O de film? Vous seriez plutôt Brian DePalma, pour le côté 80's un peu rococo, ou plutôt le dernier Jim Carrey... pour les blagues potaches?
(rires)
M.L.B.B.K: Ha!
D.B: Hum, un peu des deux non? parce que travailler que sur du DePalma ça te filerais le bourdon... Parfois tu as besoin de te détendre avec de l'humour bien gras aussi!
J'pense que le Jim Carrey nous motiverait plus, c'est énergique et défoulant.
MGZ:Ha? Justement tiens! Un slow par NNBS ça donnerait quoi?
E: Il y en a un sur le nouvel album justement! D.I.N.K (Dual Income No Kids ndlr) qui est, un peu, un slow...
D.B: Ouais, c'est une sorte de slow, un peu comme un son pour avachi tu vois? Ça peut même finir en slow dorsal pour les feignants... Tu danses allongé, c'est cool...
MGZ: C'est vrai que vous êtes cool!
NNBS: Merci!
MGZ : Non, c'est nous qui vous remercions! On aura peut être l'occasion de se re-croiser aux 3 Éléphants... A bientôt!
NNBS: Salut!

La faim nous tenaillant tous, nous les laissons... C'est qu'ils ont un live à assurer, eux!!

Propos recueillis par
§2bN & LeMathieu§


Art Rock LIVE >>Stuck In The Sound+Naïve New Beaters

Il y a eu beaucoup d'bruit hier soir au Forum de La Passerelle à St Brieuc...
Et ce n'était pas pour nous déplaire!!

D'entrée de jeu, Stuck In The Sound nous en mettent plein la tronche...
Avec eux, pas d'intro pour habituer le spectateur! Dès le départ ça gratte, ça larsen, ça cogne, mais force est de constater que ça joue!
Et le public adhère car le groupe maîtrise à fond, accélère, ralentit, explose nos oreilles avec des riffs endiablés (une seconde, j'ai bien cru me faire aspirer un tympan sur un break inattendu!), nous emmène dans ses délires sonores jusqu'à bout de souffle...
Vers la fin du set, ils entonnent Toy Boy (vous savez? Guitar Hero...), toutes les têtes bougent et les plus jeunes font des pogos dans la fosse, bref, la folie!

Ça vous paraît violent?
Alors essayez le masochisme version Stuck In The Sound...

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Pour les Naïve New Beaters, c'était un peu différent, car après l'interview, on était chaud comme des raviolis (hum..), dans l'attente quoi!
Et soudain, les voilà!
Une arrivée bien motivée et (bizarrement) pas si attendus que ça.
Peut être que les précédents ont rincés tout le monde? La fosse est en sueur...
Mais les "Californiens" (L.A/L.A) savent y faire...

Une ou deux chorégraphies plus loin (et surtout ces basses démoniaquement électro-funk), le public était à nouveau en train de sauter dans tous les sens!
Les pulls à paillettes brillent, les mèches volent, c'est beau... C'est quasi disco!
Une heure plus tard, le peuple danse à coup de "le sentiment qui te fait de l'amour" (faut vraiment écouter l'accent surjoué du chanteur, vraiment drôle), fait la vague NNBS et le magic trick pour allumer les 4 lettres géantes...
Bref, les briochins furent conquis! C'est cool, nous aussi!

Naïve New Beaters en live c'est pas kitch, ça te scotche!!

‡2bN+LeMathieu‡




28/05/2009

Renan LUCE // La fille de la bande


Le nouvel album de Renan Luce, Le clan de miros, est annoncé pour le 12 octobre prochain. En attendant, les fans pourront découvrir son nouveau single La fille de la bande sur son site dès le 1er Juin.


Après un premier album quasiment irréprochable, Renan Luce est à ce jour l'une de mes plumes favorites de la chanson française. Ses textes sont d'une rigueur, d'une finesse et d'une sensibilité qui savent m'émouvoir.


Site officiel

27/05/2009

Naive New Beaters :::: Le Son Du Jour #105


photo: Maciej Dakowicz
Après une journée de merde comme celle là, j'ai juste envie de rentrer, relax, et de (re-) trouver l'amour… Ou de boire jusqu'à plus soif.
Naive New Beaters - Get Love

ArtRock J-1, où 2Ben et moi-même les interviewerons… ça chauffe et mon esprit ne suis plus.

Beastie Boys VS The Roots


Ce qu'il y a de bien quand tu passes chez Jimmy Fallon, c'est que son orchestre est carrément terrible!!
Les New-Yorkais, invités pour parler de leur futur album (Hot Sauce Comitee) le 25 mai dernier, n'ont pas résistés à la ptite session organisée par l'animateur...


::2bN::

Leeroy >> 3ème coup de massue


Leeroy, membre du Saian Supa Crew pour ceux qui débarquent, s'apprête à donner un 3ème coup de massue pour le mois de septembre.

A suivre sur son site...

Un troisième album solo underground se profile donc pour l'un de mes membres favoris du saian. Je reste aux aguets.

LEEROY.FR

26/05/2009

Radiohead : nouvel album

Colin Greenwood (bassiste) vient de lacher qu'un nouveau Radiohead était bel et bien en préparation. Ils se sont même ré-adjoint Nigel Godrich, producteur historique du quintet de depuis The Bends (1994 déjà, leur 2e opus), et du solo de Thom York.

Plus d'infos grâce à la BBC.

25/05/2009

Le Son Du Jour #104 : the Cool Kids

Cool Kids Vs. NBA Playoffs (Nike Puppets remix).
La dernière campagne Nike continue de placer la marque 'en situation'.

Ceux qui portent des Nike sont sportifs avant tout, et ont toujours l'esprit joueur.
Avec LeBron James & Kobe Bryant, c'est une mise en scène assez pauvre il faut le dire qui nous attend. Que dire de la chute du clip, où le spectateur reçoit le coup de grâce: en plus d'être joueurs, ces idoles du basket sont aussi 'bons joueurs'.

Je récapitule -
2 des super stars des playoffs NBA
(+) un plan sur des popcorns
(+) des grands sourires de niais
(+) le coup fil de la voisine
(+) musique branchée

Mais, les Cool Kids remontent la barre...



A voir sur youtube également le reste de cette série de pubs.

Cocoon sur canapé

Ce n'est une surprise pour personne, Morgane Imbeaud et Mark Daumail travailent sur le prochain album de Cocoon et certains titres circulent déjà. Après les pandas et les castors du premier opus, place aux otaries et aux bébés phoques. Retrouvera-t-on une peluche de phoque sur le clavier de Morgane, l'an prochain ? Tout est possible....

Et pendant que Cocoon sillonnera le globe pour promouvoir le premier album (qui est sorti dans 20 pays déjà sous le charme), le groupe continuera de préparer la sortie du second pour le printemps 2010. Curieux de prendre la température à ce moment délicat de la carrière d'un groupe, Romink et moi même sommes allés leur poser quelques questions.
Nous sommes mercredi 20 Mai 2009 dans les étages de La Cigale. Il est 18h50 et ils jouent dans une heure et demie. Une vague de journalistes vient de défiler toute l'après-midi dans leur loge. Ils ont l'air épuisé mais gardent le sourire et nous accueillent avec une réelle bonne humeur.


MGZ : Bonjour Cocoon. Alors, comme c'était un gimmick sur la dernière tournée, j'vous demanderais : toujours pas ensemble ?
Mark : Non, toujours pas, jamais.
Tu peux enlever cette question, d'ailleurs.
Morgane : Oui, c'est vrai. On est obligé d'le préciser à chaque date.

MGZ : Dans une ancienne interview, vous disiez avoir hâte de rejouer en Angleterre, parce que les gens ressentaient plus le second degré des textes, l'humour de votre décalage. Là vous venez de jouer à Brighton...
Mark: Ouais,complètement. Ca confirme vraiment c'que j'pensais. Les gens sont hyper cool, à l'écoute et trouvent l'accent mignon. En plus on a joué dans un endroit somptueux.
Morgane : On arrive à faire des blagues en Anglais en plus maintenant.


MGZ : Le choix de vos reprises, comment ça se passe ? Parce que c'est quand même très éclectique.
Mark : Alors il faut qu'la chanson soit tellement naze à la base... (rires). Enfin avant, on choisissait des morceaux qu'on aimait bien et depuis Tokyo Hotel... Ce soir d'ailleurs, on fait une reprise des Pussycats Dolls.
MGZ : En même temps temps, c'est ça les bonnes reprises. Yaël Naïm qui reprend Toxic par exemple...
Morgane : Ha oui, elle est belle cette version.
Mark : Mais Britney, elles a de supers tubes. Le problème, c'est ce que la prod en fait.


MGZ : Comme on sait que tu écoutes pas mal de Hip-Hop, on voulait te demander tes derniers coups de coeur.
J'ai adoré les derniers Lil Wayne, Lupee fiasco, tycoon. Ha ouais, j'suis retombé dans le premier Dr Dre, qui est ouf !
Ha oui, et Kanye West qui me fascine complètement. Il est à pleurer cet album. En fait le gars a payé une chirurgie esthétique à sa mère et elle morte suite à cette opération. Le mec se sent trop coupable et il fait cet album là.
Voilà, des trucs quand même gros comme le Wu-Tang dont j'suis un inconditionnel.
MGZ : Ba est-ce qu'il y a un groupe au dessus ?
Mark : Ha si, y'a The roots au dessus.
MGZ : Et Cypress Hill ?
Mark : ha non. Ba y'a un côté un peu Mariachi qui me saoule. (rires) Mais c'est tellement efficace, il a une voix tellement cool, l'album VI, je l'ai. Ba tout le monde l'a, non? En français non pas trop. A part Assassin au début, NTM jusqu'à Ma Benz. Même IAM, j'peux risquer un petit 'Ecole du micro d'argent' ou même un ptit Fonky Family que j'avais, 'Si Dieu veut'.
MGZ : Ouep, tout c'qui s'est passé avant l'an 2000, quoi.
Mark : Ouais. c'était cool avant. Même Arsenik c'était des vrais caille-ra les mecs. (rires) Non mais c'était rigolo, quoi ! Ha oui et j'suis aussi un gros gros fan de Tribal King et Tragedy.
MGZ : ...
(Un blanc de 4 secondes laisse alors la place à un grand éclat de rire collectif)

MGZ : Bon, pour le deuxième album, vous continuez de travailler de la même manière ?
Mark : Oui mais maintenant, j'écris pas tout.
Morgane : J'me suis mise à écrire depuis quelques mois.
Mark : Ce soir, on fait une chanson de Morgane d'ailleurs. Sa première à la guitare.
Morgane : Normalement, j'suis plus piano mais j'ai essayé de composer avec une guitare et ça a plu à Mark.
Mark : Ouais, enfin, plu, plu. Disons qu'elle ne m'a pas déplu. (rires) Non, je rigole, elle est mortelle.

MGZ : Quand vous écrivez, vous avez une idée de départ ? Vous vous imposez des consignes ?
Mark : Moi, j'pars d'une phrase ou d'un mot. Là, on a une chanson qui s'appelle sealion qui veut dire otarie. Et à partir de ce mot, j'ai écrit toute une chanson qui finalement parle d'un bataille navale entre 2 armées d'otaries... Faut dire que j'fume pas mal d'herbe aussi quand j'écris (rires). nan, j'déconne.
MGZ : Donc, vous ne savez pas du tout où vous allez au moment où vous commencez un texte ?
Morgane : Moi pas du tout. j'pars d'une image, une pensée, un moment...
Mark : Attention, j'vais péter ça va être horrible!
Morgane : Vas-y, vas-y...
Mark : ha y est.
Morgane : C'est vrai ? Putain ,ça fait pas d'bruit, ça doit être dégueu. (rires)

MGZ (imperturbable :-) ): Et au niveau de la compo, ça se passe toujours de la même manière? Qu'en est-il des musiciens qui sont en tournée avec vous ?
Mark : Bein, ils restent des musiciens. La structure de Cocoon ne changera pas... A part si on trouve une fille avec une poitrine plus grosse.
Morganne : Ha ba ça, y'a beaucoup de chances. (rires)

MGZ : Donc ce soir, on va retrouver la même formation que pendant la tournée avec un bassiste et un batteur ?
Mark : Ouep, mais maintenant y'a deux filles en plus aux cordes. Et ça c'est cool d'avoir des filles...
Morgane : Tu m'étonnes.
Mark : Ca a calmé un peu tout le monde, d'ailleurs. On était bien dans l'humour gras et tout...
Morgane : Même moi, j'avais perdu toute féminité...


Et pourtant, ce soir là, Morgane est rayonnante. L'humour entre les deux acolytes est toujours aussi efficace et c'est vrai que la présence des cordes (violoncelle et violon) apporte une complémentarité à la présence scénique du groupe. Mais pour nous, Cocoon, c'est avant tout Mark Daumail. Un séducteur dont on ne peut qu'apprécier le côté désinvolte et provoc mais qui possède surtout une pointilleuse oreille musicale. Nous repartirons ravi de cette soirée en nous disant cependant que les titres annoncés du second album restent un peu trop douillets. On voudrait que ça swingue plus. On voudrait encore opiner du chef comme sur Vultures et Chupee. Mark, Lâche toi !!!!


myspace // Twitter



Bonus:

Beastie Boys : un nouvel album

Hey yo : ceci est le message d'un ultra fan des Beastie Boys…

Ils sortent un album (qui se nomme HOT SAUCE COMMITTEE) bientôt (?) et sont ce soir à la télé américaine, donc demain sur youtube.
Je vous tiens au jus…

Un extrait de leur mail ?


we, the band, known professionally as the Beastie Boys, will be making a professional appearance on the television show that is called Jimmy Fallon (is that what it's called?). so if you (the viewer) turn on your TV (short for television) you can see us (beastie boys) on his (jimmy fallon's) show. is that clear? check listing for air time in your area. monday night (this monday night) like today monday night.

i hope we don't screw this up.

Love,
Dr. Bombay

ps. our new record that is coming out that we finished the other day is called HOT SAUCE COMMITTEE, and we are going to offer insights into how it was crafted, when we talk on the aforementioned show. that's that.



http://beastieboys.com

DJ Troubl et Antihero //
Le nouveau son du rap français made in Poitiers


Créé en 2000, Antihero se compose de trois MCs, Machinist, MC Excellent et Johnny Bang Bang. Depuis quelques années, le glorieux DJ Troubl les accompagne en tant que DJ/producteur du groupe.
Le résultat est un coktail détonnant d'énergie entre rap minimaliste, funk électronique et breakbeats électrisants. Un son frais et percutant, marqué par une écriture spontanée et inspiré de références en tout genre...


En 2007, inspiré par le concept et la personnalité des Antihero, le réalisateur Tony Truand produit le clip de « Frais », morceau électro-rap décalé qui révèle à merveille l’identité et l’état d’esprit du groupe.
Le rappeur /graphiste Grems signe la pochette de leur premier maxi vinyl « AcW », sorti en juin 2008 chez Diess Prod, introduction au futur album qui devrait sortir dans quelques jours...
Une autre track pour découvrir l’univers des Antihero:
ACW

Pourquoi le "glorieux" DJ Troubl?
Ben, regardez son palmarès:

Vice-Champion du monde Battle Dmc 2006
Champion de France Battle Dmc 2006
Champion du monde Allstar Beatdown 2002
Champion du monde ITF Beat Juggling 2002
Champion Europe ITF Beat Juggling 2002
Champion de France Battle Dmc 2002
Champion de France Vestax 2001
Champion de France ITF 2000

Fort de son experience en compétition et présent sur de nombreux projets, (Gasoline, Hypercut...), il aborda la production de breakbeats en collaboration avec le label Pamplemousse (Battle Weapons Vol 5 & 6). Les projets s'enchainent alors, dont Brik a Breaks Vol 1 et 2, sortis en 2007. Producteur et performer passionné, il n’a pas fini de surprendre son auditoire.


Je vous propose un pti remix de Prefuse 73 made by Troubl:

Pacovolume ≥ Cookie Machine [Vidéo]

PACOVOLUME "CookieMachine" from discograph on Vimeo.


Avec Cookie Machine, Pacovolume pourrait bien faire parler de lui cet été. Il propose ici le clip de son album « Manhattan Baby » dont la sortie est prévue le 14 septembre 2009. Le clip est original, visuel, coloré, graphique et arty...
J’aime ! 
La musique, agrémentée de petits « claquements » me fait penser à ce qui pourrait être une version moderne de la chanson de la série Friends. Pour tous ceux qui trouvent que ça envoie drôlement, le maxi sortira lui le 2 juin prochain.

~RøM!NK~

Why 'All Is Full Of Love' ?

Comment ressentir cet ultime remix de Bjork par Funkstorung? A vous d'en juger...


Le duo émerge en 1994, avec des touches expérimentales éléctroniques, qui ne vont pas sans rapeller les autres énervés du beat de Warp. Je vous propose aujourd'hui de decouvrir un hypnotique mais stimulant titre issu d'un CD 4 titres que Fat Cat records s'empressa de re-distribuer en Novembre 1998...
Réalisant alors le potentiel du groupe, Compost les signe.

Alors, pourquoi ce son vaut'il la peine de figurer dans les tueries absolues de MyGoodZik?

Depuis que ce cri d'amour a été envoyé en 1998, ce mouvement caracteristique de cataclismo-groovy broken-electroa semble s'éteindre lors de l'avênement de formes plus douces (laid back Jazzanova school) ou au contraire plus radicales (Squarepusher anyone?).
Non taillé pour le dancefloor chargé de la Fabric, mais pour des petits bouges plus intimistes, tout le monde se souvient ici a Londres, des soirées de l'an 2000 sous l'emprise de champignons magiques. Et toute cette génération ressent aujourd'hui beaucoup de nostalgie a l'ecoute de ce titre legendaire.

L'enfance a le pouvoir de nous cantonner à ces mythes qu'il ne faut jamais briser. Ce remix de Funstorung fait passer un message. lui aussi enfantin: All is Full of Love .

PS: track issue de cet album paru en Novembre 2007, bonus track pour vous ici.




Funkstorung x Bjork Fat Cat Records

24/05/2009

Miss Platnum || Chefa

Nous avions déjà parlé brièvement de Miss Platnum en octobre 2008 à l’occasion de la sortie de la sortie du single Give me the food.
A l’époque, j’évoquais la « jeune auteur-compositeur-interprète voluptueuse originaire de Roumanie et désormais installée à Berlin» et voyais en elle « la sensation auditive (et gustative) forte qu'on attendait tous ».

Encore plus tôt, en juillet (bah oui, ça fait quasiment un an) LeMathieu citait l’artiste "Cet album devrait vous faire vous sentir bien, être heureux, partager votre amour avec le monde, faites la fête autant que vous pouvez et vivez votre vie à fond ! Et les filles, n’oubliez pas d’aimer manger, peu importe ce à quoi les magazines de mode ou les vidéos de musique vous disent de ressembler, soyez vous même car vous êtes belles telles que vous êtes ! Croyez-moi !”».


LeMathieu décrivait sa musique comme une « sorte de méchoui de musique balkane, de hip-hop et de R&B. » Avec le recul, je trouve ça assez juste. Miss platnum, c’est un cocktail explosif de musiques bigarrées qui s’entrechoquent, créant des bulles sonores fort agréables à l’oreille.

A l’écoute de son album, ces premières impressions se confirment. Miss Platnum assume pleinement ses influences soul 70’s et ça fait du bien. On aime son coté kitch, sa musique décomplexée, et généreuse (qui lui colle si bien à la peau). Les cuivres viennent vous caresser, vous emportent avec eux. La section rythmique est super bien foutue, ça groove à mort !
On aime son titre phare Give me the Food, ses formes volupteuses (hein mon coquin), son humour, sa sincérité, voire la simplicité de ses propos. Bref, on est (ça y’est je parle de moi à la troisième personne) sous le charme de Miss Platnum !

Sur Chefa, son album sorti récemment, on trouve de très nombreuses perles.
Au fil des 12 pistes du skeud, Ruth Maria Renner (gros scoop là, Miss Platnum n’est pas son vrai nom) part dans un mix de toutes les musiques qu’elle aime, de l’electro "Snakepit" au Gospel "Sinking Boat" en passant par le « vrai » R&B "Voodoo" ou le Gospel du XXIe siècle "Life," mon coup de coeur avec"Sinking Boat", voire le lounge "Sweet Garden".

Pour revenir sur son humour, ses textes et son ton, voici un extrait de "Give me The food"  :

Some girls may think, "This chick's a little big,"
Slim girls don't understand--I don't care
Some guys may say, "It's her curves that I dig"
They like the tight pants that I wear

I am Romanian
I love to eat
It's in my genes
I can't control
Look at my curvaceous curves
Those models can't compete
I am a woman
No skinny doll
[…]
I don't care what people
Say about my weight
So if you want to take
Me out for a date
Make sure there is enough
Good food on my plate
And maybe I'll let you get
A taste of my cake



Pour conclure, une remarque :
en écoutant ce titre, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un parallèle avec Rehab d’Amy Winehouse. En effet, les points communs sont frappants : toutes deux sont jeunes, ont des profils « hors normes » (la minuscule badgirl anglaise coupée façon Marge Simpson versus l’imposante et gentille roumaine, reine souriante du Kitsch). Elles chantent toutes les deux, avec une sacrée dose d’ironie, des chansons qui leur correspondent parfaitement "I don’t want rehab" pour la camée Versus "Give me the food" pour la grosse. En plus, ses chansons sont dans les deux cas LE titre qui les a fait connaître.

Pour découvrir davantage de morceaux, on enchaîne sur son Space 



Antipop Consortium | Fluorescent Back



Antipop Consortium (M. Sayyid, High Priest, Beans, Earl Blaize) reviennent avec un nouvel opus, Fluorescent Back, qui sortira le 09/09/2009 chez Big Dada Recordings...



B
onne nouvelle!

Car rien depuis Arythmia, sorti en 2002 chez Warp Records, dû à l'envie des membres du groupe de faire un ptit break après une tournée monstrueuse (et quelques différences créatives).
Cette collaboration réjouit autant le groupe (qui pense que c'est LE label du moment) que Big Dada... En effet, Will Ashon, fondateur, rappelle qu' Antipop était une de ses inspirations/aspirations quand il a monté sa structure dans les années 90, et que les avoir signés aujourd'hui représente un rêve accompli!
On espère que le fruit de ce travail en commun donnera un album vraiment énorme!!

[2ßEπ]

23/05/2009

Lullatone :::: Le Son Du Jour #103



L
ullatone
c'est Shawn James Seymour et Yoshimi Tomida, mari et femme dans la vie, ils vivent à Nagoya, au Japon.
Leur musique, c'est un travail à domicile, fait de bruits créés, récoltés, amalgamés pendant leur vie quotidienne...
...
...

Le résultat s'adresse essentiellement aux enfants (même si les adultes craquent complètement), comme leur dernier album, The Bedtime Beat (par exemple), qui est censé accompagner les petits jusqu'à l'heure du coucher grâce à de douces mélodies légères, beats minimalistes et chants soufflés...
Écoutez The Bathtime Beat et vous comprendrez.
Un vrai travail en commun pour un disque à utilité familiale!!

◊2b◊N◊

N.T.M vs KOOL SHEN & JOEY STARR //// Un match entre deux siècles...


E
n 1990, N.T.M apparaissait pour la première fois sur la compilation Rapattitude (Rap & Raggamuffin' en France)...
Suprême N.T.M - Je Rap!
::::
En 2009, Shen invite Joey pour le single annonçant la sortie de son futur album (solo malheureusement) pour la rentrée...
Kool Shen Ft Joey Starr - J'Reviens!

19 ans séparent ces 2 titres, une certaine image de l'évolution du rap en France..

->2ß3n<-

22/05/2009

Une heure avec Tricot Machine

Depuis quelques jours ce CD revenait souvent dans ma platine. Enfantin et répétitif à la première écoute, il s'avère que je retiens p'tit à p'tit les mélodies. Je commence aussi à "entendre" les textes, dont le second degré et les métaphores me plaisent plus à chaque écoute.
Catherine Leduc et Mathieu Beaummont viennent de Trois-Rivières et font de la musique ensemble depuis 2004, en collaboration avec Daniel Beaumont, frêre de Mathieu, pour les textes et David Brunet pour les arrangements. Leur premier album éponyme séduira tous les grands qui ont su resté petit. Et comme j'en fait partie, je suis allé à leur rencontre ce mercredi après midi, entre leur succès de l'avant veille à l'abracadabar et le concert du soir à la cigale.



MGZ : Bonjour à vous Tricot machine. Alors toujours ensemble ?
Mathieu : ba non, écoutes, on s'est emmbrouillé tout à l'heure, madame voulait une robe à 1000$... Non sérieusement, tout va bien entre nous.


MGZ : Ce premier album que toute la france découvre actuellement date de 2007, il a fait un gros carton au Quebec, vous avez reçu de jolies récompenses et il ne sort que maintenant en france. Comment est-ce possible ?
Mathieu : Notre agent a fait le tour des maisons de disques françaises en 2007 et elles semblaient un peu frileuse à l'époque.
Catherine : Et pis on a été bien occupé aussi au québec, on a fait quansiment 200 concerts.
Mathieu : Ce qui nous a permis de vivre de notre musique et çà c'est agréable.
Catherine : Et puis là, on travaille sur un 2ème album qui devrait sortir au printemps 2010 et à l'automne suivant en france.

MGZ : Et qu'en est-il de l'album de noel ? Que j'offrirai bien à mon petit cousin pour que ma tante l'écoute. On le verra un jour en France ?
Mathieu : Je crois bien qu'il est épuisé (ndlr : il était édité en série limité). Il sortira peut-être mais sous un autre format.
Catherine : Le livre-disque, on l'a fait par plaisir mais à perte.
Mathieu : Ce disque nous a permis aussi de fermer la boucle avec la tournée au quebec pour passer à autre chose.

MGZ : Là vous faîtes 3 dates sur Paris et après ?
Mathieu : On va faire quques dates au USA, dans le nord Canadien Mais on aimerait en faire plus dans le monde francophone. Benelux, Afrique et Proche-Orient, partout où il y'a des communautés francophones.

MGZ : Je ne sais pas si vous allez assumer la comparaison mais il y 'a quelque chose de presque freudien dans vos morceaux. Freud qui parlait d'une "inquiétante étrangeté" pour désigner ces petits riens de la vie qui mis bout à bout nous ferait déprimer mais que l'on arrive parfois à surmonter avec légèreté.
Catherine : Heu... Nan... Waow... C'est la première fois qu'on nous dit çà comme çà.
Mathieu : Les gens voient toujours soit plus la tristesse des textes soit s'arrête à la légèreté des thèmes musicaux. Mais oui, on est d'accord avec çà même si on n'est vraiment pas parti d'une étude philosophique. :-)
Et puis, c'est aussi histoire de doser les émotions
Catherine : C'est la vie aussi. Ce sont des exemples du quuotidien.
Mathieu : Et là dessus, on ne se fixe pas de barrières, çà nous permet d'aller plus profond dans les émotions.
Catherine : :-) Belle expression. Et puis on est content de pouvoir toucher tout le monde.
M: Et puis, c'est bien pour le marketting. Les enfants, ils vont grandir. (rires)

MGZ : Toujours dans l'idée des influences multiples, on m'a fait remarqué que l'intro d'un monstre sous mon lit sonnait comme un passage de Pocket Piano sur un titre de DJ Medhi qui tourne dans les milieux hiphop et electro, donc à 10000 de ce que vous faites.
Catherine(yeux écarquillés) : Nan, connais pas.
MGZ : Il faudrait qu'on lui demande si c'est inspiré par vous. Et vous, pensez-vous que vos influences se ressentent sur vos morceaux ? Est-ce que vous arrivez en pensant à une idée précise ? Ou vous essayer de vous vider la tête avant de composer ?
Mathieu : Ba tu sais on est 4 à bosser sur les albums, on est tous arrivés avec nos influences sans vraiment en parler et puis même si on voulait ressembler à untel ou untel, on n'y arriverait pas. Non, on y va sans se fixer de but. Et ainsi la musique nous ressemble et reste authentique. Et on va garder cette attitude sur le 2nd album.

MGZ : Justement, parlant d'authenticité, vous avez choisi de ne chanter qu'en français à l'heure où une grande vague de groupe en france font le choix de ne chanter qu'en anglais parce que çà sonne mieux.
Mathieu : Oui, d'accord, mais au Quebec, on est cernés par les anglophones (rires), alors, on a aussi envie de préserver notre langue.
Catherine : Mais c'est vrai que les sonorités anglaises sonnent mieux et que les textes en français ont vite fait d'être kitsch.
Mathieu : Et pis moi, j'parle pas très bien l'anglais. (rires)

MGZ : Moi qui traquait dans vos textes la moindre référence au tricot, j'ai surtout été ravi par le clip de 'Peaux de lièvres'.*
Catherine : Oui, j'avais l'envie de réaliser un visuel en tricot. Mais je ne savais pas par où commencer.
Mathieu : Et finalement, on a été filmé sur écran vert. Un technicien a récupéré 4 jpeg par seconde de film, effectué une découpe et nous a renvoyé les images pixelisées. Chacune a alors été tricotée et on les a filmées, toujours en 4 image par seconde.
MGZ : Joli boulot. Vous avez bien mérité votre nom. (rires)

MGZ : Que pensez-vous de la loi Hadopi ?
Mathieu : Ce qui me surprend surtout dans cette démarche, c'est qu'on nous dise quel média de communication ou de diffusion est le mieux pour nous. Genre enregistrer la télé, c'est bien mais télécharger sur Internet, c'est mal.

MGZ : Enfin, vous diriez que vos albums sont de fines broderies, des patchwork d'émotions ou des pulls pour nous réchauffer l'hiver ?
Mathieu : J'dirais les trois selon votre besoin.

MGZ : Tricot Machine, merci pour ce moment. A ce soir.


Et le soir même, sur la scène de La Cigale, ils ont su séduire un public enthousiaste amateur de comptines intelligentes à l'accent rafraîchissant. Eux les premiers ont été agréablement surpris par cet accueil sur les scènes françaises. Soyez-en sûr, ils reviendront.




myspace  //  www.tricotmachine.ca






Mais au fait, pourquoi Tricot Machine ? me direz-vous. C'est parque que, quelques années en arrière, Catherine faisait des études en... Tricot, justement. Et quand elle a ramené sa 'tricot machine' à la maison, Mathieu a trouvé que çà ferait un très bon nom de groupe. Tout est parti de là...

PS : Merci à Labiloute et Romink de leur participation à ce post

Klub des 7 || La classe de musique

Exclu! L'album sort lundi, et sur MGZ on vous le fait écouter maintenant…


Pas belle la vie?
Merci qui?
iwelcom.tv

Sages'Po >> Vendredi Papy!!



"Je dé-com-pose les mots...", c'est avec cette entrée en matière que Les Sages Poètes De La Rue déboulent en 1995...



E
t c'est énor
me!

Depuis 1987, l'histoire est familiale et ça se sent.
Les 3 Mcs de Boulogne (Mélopheelo, Zoxea et Danny Dan) ont grandis ensemble (les deux premiers sont frères) dans cette banlieue don
t ils savent si bien parler.
Apparaissant sur un max de mixtape, ils sont très vite repérés par Jimmy Jay, qui les fait apparaitre sur ses Cool Sessions en 1993, puis c'est un titre (Bons baisers du poste) sur la B.O de La Haine en 1994 avant ce 1st opus au milieu des années 90 (co-produit par Jimmy Jay et Solaar).
Et l'alchimie
fonctionne, le public adhère, car la démarche est sincère...
L'album est entièrement géré par les 3 lascars et leur dj (Logistik), qui montrent une évidente facilité à se composer des sons qui conviennent à leurs styles et leurs flows, et cela donne un album très homogène, regorgeant de pépites sonores...

Écoutons donc,
Je décompose les mots
Le peuple a raison

Teknik dans la peau

Par la
suite, le groupe monta sa propre structure, Beat2boul', pour promouvoir d'autres artistes "locaux" tel que Lunatic, Movez'lang, Malekal Morte...
En 1998, sort le double album Jusqu'à l'Amour, vendu à 60 000 ex.
Puis, c'est la sortie de Zoxea (en 1999) pour son album solo, A Mon Tour d'Briller, avec le IV My People crew (100 000 ex).
Entre temps, Danny Dan deviendra Mister Mixtape de Paris!
En 2002, ils reviennent avec Après l'Orage, et c'est mortel comme d'habitude...
Mais depuis plus rien (mises à part ces 2 sorties de raretés et trouvailles, Trésors Enfouis), et le public attend, tant ce groupe aura influencé l'histoire du HipHop héxagonal.

>2b'N<

Oxmo ft. Siksou :::: Le Son Du Jour #102

Rencontre entre un homme qui rappe la réalité et un finaliste de télé-réalité...
Oxmo Puccino featuring Benjamin Siksou.
Lors de la carte blanche à Ox sur Le Mouv', en ce début d'année, ils enregistrèrent ce titre,
J'te connaissais pas (sur un riff connu, lui...)
Ce soir, sur France4, on aura droit à une reprise de Bashung, La nuit je mens, en espérant que la collaboration soit aussi réussie...

21/05/2009

Alister :::: Le Son Du Jour #101



Parce que j'ai très envie de prendre un virage, (c'est normal on s'pose tous des questions), avec Alister en bande sonore?
Ce mec est terrible, et je propose un ptit retour (le + connu) sonore sur l'excellent album de cet artiste (ancienne plume de La Minute Blonde de Canal+), Aucun mal ne vous sera fait, sorti il y a environ un an...
C'était l'année de mes 30 ans, et depuis cet air là ne me quitte plus!

//2b≠n\\

20/05/2009

Seagull Strange || Better Angels of Our Nature

Je dois admettre que j'ai été agréablement interpellé par ces "Mouettes Etranges".

Parfois un rien difficile à la première écoute, surtout pour mes oreilles assagies, celles-ci se voient assez prudemment apaisées par des intermèdes salvateurs, faits d'harmoniques longs et envoûtants, stratégiquement clairsemés dans l'album... et puis l'assaut reprendra bientôt, langoureux et désespéré.



Une voix chaude et un peu cassée qui tient très bien la route - que je situerais entre Grandaddy et Girls in Hawaï - et des rythmes secs et décharnés comme le Rock moderne nous en donne souvent ; mais aussi parfois planants jusqu'à nous rappeler certains bons opus de Eels.

De la grosse pointure, donc ? Une chose est sûre, ces oiseaux là volent haut.

Ne ratez pas Love and Death en écoute sur leur MySpace ou encore Love's Sick Disease que voilà en vidéo :



Danger Mouse || Dark Night Of The Soul

Une petite pépite pop. La surprise du mois à mon sens…
Moi qui attend chaque sortie de Danger Mouse pour m'en mettre plein les esgourdes (même si on n'a pas que ça à écouter), quelle ne fût pas ma sensation dès le démarrage du disque!
Après une street tape hip hop pleine de featurings de qualité, l'album Ghetto Pop Life avec Jemini (que j'adore), le Demon Days de Gorillaz, sa collaboration avec MF Doom (un album et un maxi) sous le nom de DangerDoom, ou encore (excusez du peu) le fameux combo Gnarls Barkley avec Cee-Lo Green (2 albums),… le gars est on ne peut plus productif.
Et n'oublions pas son Grey Album, mash-up du White Album des Beattles et du Black Album de JayZ, exceptionnel mais retiré du marché pour des histoires de droits (le nouvel album est d'ailleurs livré avec un CD vierge, et un mot de Danger Mouse expliquant l'utilité de ce dernier pour… télécharger le Grey illégalement).

Mais là, le projet est différent et je ne l'avais pas compris. Produit avec Sparklehorse, c'est bien d'un album de pop, de grande pop-rock même, qu'il s'agit…
Après un premier titre ou le chanteur de the Flamming Lips se prend pour Phil Collins, on arrive par quelques jolies chansons à "Little girl", chantée par Julian Casablancas (the Strokes), perle-bonbon. Suivront "Pain" (avec Iggy Pop), boule de violence et d'énergie qui m'a pris de cours au petit matin (il y a définitivement des moments pour chaque musique), et les superbes (et je pèse mes mots) moments en collaboration avec… David Lynch ! À première vue ça me laissait dubitatif, mais quelles réussites. Deux chansons étranges, lynchiennes à souhait, aux 2/3 et à la toute fin, pofinent l'ambiance d'un disque inégal mais très réussi.

Il est d'ailleurs en écoute intégrale sur NPR Music !

ADD de RomINK : le lien direct vers le player

19/05/2009

Company Flow >> Mardi Papy!!

Le mardi soir, sur M6, ils aiment nous gaver les oreilles de swing-gum décérébrant!
Sur MGZ, on attaque le tympan plus franchement...
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Funcrusher Plus est un album pour casser ça!
Le 1st opus de Company Flow, sorti en 1997, est une
boucherie absolue... ça dégouline, matraque, coule, cogne, éparpille le pavillon tout partout façon puzzle!
En effet, les 3 compères de Brooklyn (El-Producto, Big Jus and Mr. Len) ne lésinent pas sur les
moyens sonores pour nous retranscrire plus de 20 années de rage activiste au sein du mouvement HipHop underground new-yorkais.



Et c'est carrément (génialement) réussi.
C'est un album qui pue la rue, mais dans ce qu'elle possède de
meilleur... C'est inventif, créatif, précurseur, réaliste (et j'en passe) pour emmener l'auditeur vers le coeur sombre de la grosse pomme().
INCONTOURNABLE pour tout amateur de rap qui respecte ses oreilles!

Écoutons Simian Drugs et Juvenile Technique pour entamer une descente chaotique...

Mais, hélas, ce fût leur unique album!
En 2000 le groupe quitte son label et décide de se séparer plus ou moins, les rappeurs en montant leur propre maison et en poursuivant des carrières solos, le Dj en collaborant avec Big Dada notamment.

Sorti chez Rawkus à l'époque, il a depuis été réédité deux fois chez Definitive Jux (le label d'El-P).

∞2b3n∞

18/05/2009

6 questions ????? Reno project


A la base de Reno Project, 2 musiciens : Reno Pijselman, pianiste, compositeur et programmeur et Benoît Laur batteur et mixeur. Ils travaillent ensemble depuis quelques années sur ce projet, conçu pour une diffusion gratuite sur le net sous licence Creative Commons.

Trois musiciens et un ingénieur du son sont venus les rejoindre sur cet album electro acid jazz totalement instrumental : Julien Coulon pour les bass, Manu Le Houezec sax & flûte, Aymeric Avice à la trompette et Philippe Cailleaux pour les sessions d’enregistrement. Pour Reno et Benoît, "C’est grâce à eux que cet album sonne mieux que ce qu'on espérait..."


MGZ : Vous offrez votre dernier album en téléchargement gratuit. Admettons que vous vous retrouvez bloqué dans un ascenseur avec Christine Albanel. Vous lui dites quoi ?
Reno : He He He ... Je lui donne le lien pour aller le télécharger. Si elle sait se servir d’Internet bien sûr ! Il va bien falloir qu'elle comprenne qu'il lui faut d'autres sources d'informations (autre que P. Nègre) avant de pondre des lois improductives et à l'opposé de la réalité du mode de consommation actuel. Maintenant c'est un petit peu tard pour s'occuper du piratage, fallait y penser avant.

Il y a aussi des artistes qui veulent être téléchargés, des internautes qui téléchargent du contenu légal et une industrie parallèle du divertissement qui tient compte des nouveaux modes de consommation de la musique.

A nous d’explorer de nouveaux modèles économique basés sur la gratuité pour l'utilisateur final. L'argent, c'est plus dans la poche des gens qu'il faut aller le chercher.
Là, elle commence à être saoulée alors j’en remets une couche en lui demandant si elle se rend compte que cette loi stupide ne rapportera strictement rien à personne et surtout pas à la création. (…à part au vendeur de logiciel espion).
Et le meilleur moyen de contrer cette loi, c'est de proposer du contenu gratuit et légal, faire tourner les réseaux P2P avec ce contenu et f...k Hadopi !
Tout ce qu’ils vont gagner, c’est le développement des adresses IP fantômes.
.
.
Mais évidement, au moment où elle doit me répondre, l'ascenseur s'ouvre...

Ben : La diffusion gratuite est un moyen de se faire connaître par un large public, et ainsi toucher le maximum de monde pour ainsi faire des concerts derrière. Si ensuite les gens souhaitent se procurer le CD en vrai, ils le pourront à la sortie du show. On sait combien les productions actuelles rattrapent leurs finances sur les concerts.

Je lui dis qu’il est en effet trop tard pour lutter contre le piratage et ce depuis la guerre contre Napster. On sait depuis longtemps qu’un site tué fait 10 petits derrière.
J’ai d’ailleurs vu dans la rue l’autre jour à Belleville se développer le marché de DVD en vente à la sauvette comme dans les pays asiatiques. Les gens proposeront bientôt aux puces de St Ouen des compils de 500Mp3 de musique électronique.

Je continue cependant à acheter des Cds, j’en apprécie la qualité sonore et le fait d’avoir du concret dans les doigts, et voir qui a travaillé sur le projet etc...mais je m’attriste toujours du prix, et comprends que tout le monde n’a pas forcément les moyens de se payer cinq cd par mois ! Pourquoi la TVA est-elle toujours si haute sur ces produits ? Un CD fixé à 10 euros serait un juste prix pour moi.


MGZ : A quoi renvoie le nom de l’album « 1.0 » ?
Reno : 1.0 pour se donner la possibilité de faire évoluer, de manière participative, ce projet avec pourquoi pas un 1.2 et un 1.3 avec des chanteurs, des rappeurs, d'autres solistes ou des remix. C'est un projet ouvert.
Et puis 1.0 pour l’aspect logiciel de notre musique, même si tout est joué.

Ben : C’est la genèse d’un projet. Et même pendant l’enregistrement le CD a pris une nouvelle tournure dans les arrangements, à force de travailler les morceaux, et aussi grâce à la patte que chaque musicien a pu apporter.
On aurait pu l’appeler 1.5 par exemple...mais ne virons pas au discours trop informatique non plus, chaque partie ayant bien été jouée !

Hot street | Reno Project
Urban | Reno Project


MGZ : Votre musique est très métissée. Quelles sont vos influences ?
Reno : J'écoute pas mal de Soul Jazz des 70's, Grover Washington Jr, Eddie Russ, Donald Byrd, Jimmy McGriff…Herbie Hancock (Dieu sur terre) et Miles Davis pour le Jazz et mes 45t de Rock Steady genre Alton Ellis.
Côté electro, plutôt des groupes comme 4hero et London Electricity. Et un peu de HipHop genre A Tribe Called Quest ou Beastie Boys. Faut que ça groove !!

Ben : Très influencé par Magic Malik et les rythmes du très bon Maxime Zampieri, Truffaz, John Zorn, mais également des ambiances de percus + world à la Steve Shehan, du HipHop à la “The Roots”, The Streets et en électro j’ai baigné dans les DaftPunk, Air, Death In Vegas, Radiohead.


MGZ : Est-ce que vous utilisez des samples ? Que pensez vous de leur utilisation ?
Reno : Non, on n’utilise pas de sample. Tout est joué ou programmé. C'est plus facile pour les droits d'auteurs (des autres). Après je n’ai pas de problème avec le sample. Du moment que tout le monde est d'accord.

Ben: Nous créons toutes nos boucles, et j’aime l’aspect création de A à Z dans un projet. Cependant en Hip-hop je trouve qu’ils arrivent à trouver de beaux clins d’œil avec des extraits de films, ou voix connues que je trouve à chaque fois judicieux...

MGZ : Parmi les albums sortis en 2009, quels sont vos coups de coeur ?

Reno : Mon problème c'est que j'écoute beaucoup de musiciens un peu disons...âgés, voir carrément morts. Mais sinon le dernier Keziah Jones, excellent (toujours) et Wax Tailor, une très bonne surprise. London Electricity il y a quelques temps, en live c'était une très grosse claque. Birdy Nam Nam aussi, du très gros son qui me rappelle le temps où j'allais faire des teufs dans la boue !

Ben : J'apprécie beaucoup le dernier Magic Malik (sorti septembre 2008 certes), Joshua Redman (notamment pour le travail sur le son incroyable). Je côtoie également dans mon travail la scène de la chanson française et j’ai eu la chance de voir Alain Bashung lors d’un de ses derniers concerts, une très grosse claque dans la force d’interprétation.
Je guette la sortie du nouvel album de Phoenix, écoute Gonzalès, (notamment les remixs par Boys Noize)...

Reno : Exact, on attend le dernier Phoenix !


MGZ : Où peut-on voir Reno Project en concert ?
Reno : Pour l'instant, on est en préparation, on espère commencer à tourner en septembre.

Ben : Après le processus d’enregistrement, il a fallu se (re)pencher sur la façon de présenter cela en Live, avec les musiciens, et on travaille en ce moment sur cet aspect tout en continuant à composer. Pour être allé au “BigChill Festival” en 2005, nous savons que ça peut rendre très bien en live avec un gros son, tant pour les morceaux Chill que les + électros/jungle et on a donc hâte de se frotter au public !